Graphisme

Mais c’est quoi un Graphiste ?

By 26 avril 2018 No Comments
En voilà un nom de blog qui met une claque! Mais ne vous méprenez pas, il n’y a rien de méprisant. Dans un monde où la communication est de mise, clarifier et définir le statut de chacun permet d’avoir des échanges et des missions plus fluides. Après tout, quand on ouvre une pâtisserie, ou une entreprise de location de vélo, rien n’impose de savoir gérer la partie com visuelle. Et c’est comme tout, ça s’apprend.
Alors commençons par nous demander ce qu’est un Graphiste!

Le graphiste est une drôle de bête à mi-chemin entre l’artiste et le technicien. Il sait créer mais n’est pas complètement barré (enfin quoique pour certains… ;P), et normalement il est facile de communiquer avec lui. Ensuite il fait de la magie avec son clavier et sa souris et ça devient beauuuuu!

Enfin de la magie pas tout à fait, c’est un vrai savoir-faire, et oui, et tout n’est pas possible malheureusement. Il faut se figurer que ce qu’il fait sur son ordinateur, normalement on pourrait le faire à la main avec des ciseaux, de la peinture et beaucoup de patience et de talent. Par exemple, vous pouvez essayer mais si vous avez une photo d’un éléphant de dos il sera compliqué de transformer cette photo papier en un éléphant de face, même avec des ciseaux de compète. Et bien sur l’ordi c’est pareil, on fait des choses super mais on a pas encore créé de logiciel capable de matérialiser une image qui n’existe pas. Son travail consiste donc à créer des visuels sur différents supports, à partir d’informations que vous lui donnez. Cela va du logo à l’annonce publicitaire, que ce soit sur le net ou sur papier, en passant par le site Internet, les flyers, les plaquettes, les magazines…

A partir d’un brief, il sera capable de définir ce qui correspond le mieux à la situation, mais il n’est pas devin, et aura besoin d’un minimum de détails pour concevoir une maquette. Il saura vous poser les bonnes questions. Le graphiste a besoin de contenu, textes et images car ce n’est pas lui qui les crée. Un texte de 2 lignes n’occupe pas le même espace qu’un texte de 10, et surtout il ne corrige pas les fautes! Cela ne fait pas partie de ses attributions, lui s’occupe de la forme, pas du fond, il est difficile de se concentrer correctement sur les deux. Il est donc vivement recommandé de confier la relecture à quelqu’un d’autre.

Un graphiste respecte les droits d’images et d’auteurs, il vous informera des coûts de ces derniers mais ne les prendra pas à sa charge. Il fait des choix esthétiques non en fonction de ses goûts personnels, mais bien en fonction de critères donnés, précis et raisonnés. Aussi saura-t-il vous guider dans vos choix de communication avec objectivité. Chaque graphiste est différent, et a des compétences diverses et qui lui sont propres. Certains savent dessiner, d’autres pas du tout, certains ne font que du print, d’autres touchent un peu à tout mais cela ne dénotent pas de leurs qualités, tout dépend du besoin que vous avez.

La plupart des graphistes sont aussi infographistes, par contre l’inverse n’est pas toujours vrai. Par ailleurs si le graphiste s’occupe de l’aspect visuel, pour toute la partie technique de certaines fonctionnalités de sites Internet ou d’applications, il faudra l’intervention d’un programmateur (développeur). Mais la plupart ont un réseau de professionnels qui sauront répondre à toutes vos exigences.

Enfin les graphistes indépendants facturent généralement à la journée de travail. Aucune réglementation n’existe sur les tarifs, mais compte tenu des charges qui incombent à un indépendant, un prix raisonnable et gage d’un minimum de qualité débutera autour de 300€/j. Un graphiste est un vrai professionnel de l’image, créatif, pas un simple exécutant, et tout client doit pouvoir trouver graphiste à son pied!

Mais alors comment le choisir…

Leave a Reply